Patrimoine

Quelques richesses à découvrir sur Saint Laurent de Mure…

La bâtisse du Bois du Baron

Le Bois du BaronLe Bois du BaronLe Bois du BaronLe bois du baron anciennement appelé « le Clos de la Foire » du domaine des Garnier-St Laurent a été acheté par Claude BIED, un notaire royal sous l’ancien régime et un des premiers maires « républicains » de Saint Laurent de Mure. A son décès, son unique petit fils Antoine Alphonse COCHE, tout juste âgé de 25 ans lui succéda et resta Maire de la commune pendant 64 ans, il entreprit la construction d’une vaste demeure qui s’acheva en 1830.

La bâtisse fut appelé « Le Bois du Baron » par les habitants de la commune lorsque le Baron de GERPHAGNON l’a acheté pour y habiter. Il décède en 1974 et cède son « château » à l’hôpital Saint Luc de Lyon. Cette administration revendit ce bien à la commune l’année suivante.

Chargée d’histoire, dotée d’une architecture remarquable et située dans un cadre pittoresque exceptionnel, la maison du Bois du Baron s’impose comme un lieu mythique à Saint Laurent de Mure. C’est pourquoi, la municipalité décide en 1998 de rénover le bâtiment en respectant les matériaux et l’architecture de la demeure initiale sur trois niveaux : le rez de jardin avec la salle de la fruitière et les loges ; le rez de chaussée composé d’une très belle salle de réception et d’un local de réchauffe ; le 1er étage composé de bureaux et d’une salle de réunion et enfin le dernier étage accueille une très belle salle d’exposition, salle Docteur Didier SONDAZ.

L’inauguration de ce bâtiment a eu lieu le 13 octobre 2007, c’est depuis un lieu incontournable pour la culture, les associations et les scolaires. Une saison culturelle est en place depuis 2008 et c’est avec plaisir et encouragement que de nombreux artistes viennent se produire devant un public de plus en plus nombreux. Musique, théâtre, humour, expositions, ciné-concerts…pour petits et grands, ce bâtiment à vocation culturelle et associative fait le bonheur de tous.

Le puits du Billon

Le puit du BillonPrix du patrimoine du Conseil Général du Rhône, il s'agit d'un puits guérite restauré récemment.

Le château delphinal

Le château delphinal Le château delphinalConstruit en 1310 par le seigneur du DAUPHINÉ, son châtelet d'entrée possède un intéressant appareillage de galets et de briques. Il fut rasé en partie en 1590 durant les guerres de religion. Autour se trouve le vieux village, dont les rues datent du XVe siècle. La commune a acquis en 2009 le château, il est aujourd’hui inscrit dans un programme de restauration.

Le cimetière «La Ville» (1835)

Tombe du peintre Jean-Baptiste PONCETL'un des 3 cimetières de St Laurent de Mure. À l'intérieur se situe la très belle tombe du peintre Jean-Baptiste PONCET, élève d'Hyppolite Flandrin dont les oeuvres se voient aux musées de Lyon, Vienne ou Guéret.

Ce monument restauré a reçu le prix du patrimoine du Conseil Général du Rhône.

L'église paroissiale

Le château delphinal Le château delphinalErigée en 1855 dans le style néo-gothique si cher à l'époque, elle renferme de belles boiseries, une pierre tombale paléochrétienne un splendide tableau académique «Jésus apparaissant à Marie-Madeleine» du peintre Jean-Baptiste PONCET (1827-1901) natif de la commune. Le trésor de l'église abrite des ornements liturgiques ainsi qu'un étonnant tableau du XVIIe siècle sur la vie de Saint François de Paule.

Totalement restaurée intérieurement en 1989, la Municipalité a décidé, cette année, de la mettre en valeur par l’installation d’un éclairage extérieur du bâtiment et du clocher et par l’illumination des vitraux. Cette nouvelle lumière produite par des lampes fixées dans le sol et dirigées vers le ciel le long du bâtiment, et par l’éclairage des vingt jolis vitraux de style gothique est du plus bel effet à la nuit tombante. Il permet d’apprécier la structure de l’édifice, la qualité des décors et la finesse des motifs de chaque vitrail.

La chapelle de Poulieu "Notre Dame des Anges"

Chapelle de Poulieu Reconstruite en 1867, elle conserve son portail du XVe siècle et un charme indéniable. À l'intérieur un élément de rétable baroque attire les regards. Cette chapelle est incluse dans l'enceinte du cimetière de Poulieu (1856), placé au centre du «hameau de Poulieu.

Le prieuré de Poulieu (est resté une propriété privée)

Le prieuré de Poulieu Le prieuré de Poulieu Visible depuis le pont qui enjambe le chemin de fer, sa tour ronde fortifiée date de la reconstruction de 1480. Ce prieuré bénédictin n'abritait pas plus de 3 moines.

Monuments et stèles commémoratives

Stèle des fusillés Monuments aux morts Croix de Lorraine Stèle des Anciens combattants de la guerre d'Algérie Plaque Auguste Paradis Le Monument aux Morts, la Croix de Lorraine, la stèle des Fusillés, la stèle des Anciens combattants de la guerre d'Algérie, la Plaque Auguste Paradis.